Actu F1

Alternance Belgique - France ? (12)

Vendredi 27 Avril 2012, 12:28 , par jg56 Publié dans #Infos 2012

François Hollande, le candidat du Parti Socialiste à la présidence de la république française arrivé en tête au premier tour devant l'actuel président Nicolas Sarkozy, s'est annoncé peu réceptif au sport automobile, et en particulier à la F1. On se souvient d'ailleurs qu'il y a quelques années, lors d'une interview à la radio, il avait avoué ne pas tellement pas apprécier ce sport.

Au milieu des questions concernant un retour du Grand Prix de France, probablement en alternance avec celui de la Belgique, Hollande s'est prononcé de façon assez claire sur sa position : "Au moment où nous sommes dans la bataille contre le réchauffement climatique, je considère que les circuits de F1 n'ont plus de place dans la compétition automobile," a-t-il déclaré, voyant là une contradiction face aux efforts réalisés par l'industrie automobile pour réduire les émissions de carbone. "Je ne pense pas que ce soit à l'État de faire quelque effort financier que ce soit. Il y a suffisamment d'urgences pour ne pas considérer qu'il y ait des dizaines de millions d'euros à consacrer à un Grand Prix."

Hollande a également ajouté, concernant la prise en charge de ce dossier par l'actuel gouvernement Sarkozy : "Il y a eu trop d'empressement sur ce dossier. Nous le réexaminerons si nous sommes élus." La droite s'était en effet occupée de cette affaire avec sérieux ces dernières semaines, après pourtant plusieurs mois sans la moindre nouvelle, et il avait même été dit par le DDC de la F1 Bernie Ecclestone, ainsi que par le ministre des sports David Douillet, que le dossier était quasiment réglé et qu'il n'y avait plus de doute quant au retour de la France au calendrier à partir de 2013. Il semble cependant que quelques différends dans le domaine financier aient bloqué la situation juste avant que la signature finale tant attendue ne soit réalisée.

Le dossier est donc en attente pour la droite et est même loin d'être une priorité pour la gauche. Quelque soit l'issue de ces élections présidentielles, le come-back de la France au calendrier du championnat du monde F1 FIA, dont elle ne fait plus partie depuis 2009, devra certainement encore attendre quelques années...

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article