Actu F1

La FOTA éclate ! (5) : Boullier accuse Red Bull de ne pas avoir respecté le RRA

Vendredi 30 Décembre 2011, 22:49 , par jg56 Publié dans #Infos 2011

Eric Boullier, Renault, 2011 Malaysian Formula 1 Grand Prix, Formula 1Le directeur général de Lotus-Renault et vice-président de l’association des équipes de Formule 1, la FOTA, Éric Boullier, accuse désormais ouvertement l'équipe Red Bull de ne pas respecter l’Accord de Restriction des Ressources, le RRA, et pour lui cela fait longtemps que quelqu'un aurait déjà dû le faire savoir au grand public. Cet accord passé entre lez onze écuries de la FOTA limite leurs dépenses opérationnelles durant la saison mais le problème est que son application reste difficile à mettre en œuvre, car faute de contrôles approfondis, le RRA - qui n'a pourtant rien à voir avec l'autorité de la F1, la FIA - repose totalement sur la bonne foi des différentes équipes.

Cela a engendré des suspicions, en particulier autour de Red Bull, à qui l’on a souvent reproché de dépenser au-delà de la limite autorisée par l'accord, ce qui expliquerait qu'elle se soit largement imposée cette saison, avec quelques 650 points marqués en 19 Grands Prix. Faute de consensus pour mieux réguler l’application de cet accord, au début du mois de décembre, la FOTA a ainsi perdu les équipes Sauber, Ferrari, et Red Bull justement. Moins d’un mois après le départ de l’équipe autrichienne, le RRA reste toujours un sujet sensible et Boullier accuse désormais ouvertement les champions du monde en titre de ne pas avoir respecté le RRA, un document que Red Bull s’est pourtant engagée à respecter jusqu’en 2017, comme toutes les autres écuries à l’exception de HRT, et ce même si elle quitte l'association après les différends qui ont récemment éclaté.

"De cette RB7, j’envie son niveau d’appui aérodynamique général, beaucoup plus élevé que celui de notre R31, mais aussi sa finesse. Grosses charges et moins de traînée : tout est plus facile ! Ce que j’envie tout autant sont les moyens dont elle a bénéficié." a lancé Boullier. "Il est temps de le dire, car il est clair que Red Bull joue dans une autre cour que nous en termes de finances. Nous sommes à 5% des limites fixées par le RRA, je ne vois pas comment cette équipe a pu développer ces solutions techniques, même avec 5% de budget en plus que nous. Tout le monde en est conscient, tout le monde en parle, mais personne ne prend le risque d’attaquer le sujet de front..." a-t-il même révélé.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article