Actu F1

Les moteurs en 2013 (7) : Renault menace

Samedi 18 Juin 2011, 23:02 , par jg56 Publié dans #Infos 2011

Alors que les motoristes Cosworth, Mercedes et Ferrari se montrent très mécontents des nouveaux règlements concernant les moteurs en 2013 et pourraient même bien finir par menacer de quitter la F1, le quatrième motoriste de la compétition, Renault, vient de menacer officiellement de délaisser la F1 si cette nouvelle réglementation n'était pas appliquée !

La FIA a donc de quoi se perdre... Et ne sait pas qui elle perdra ! Mais avant de parler de malheur, il faut tout d'abord espérer qu'un compromis sera trouvé. Même si Jean Todt, le président de la FIA, a déjà annoncé son intention de modifier la réglementation pour orienter la Formule 1 vers l’utilisation de moteurs turbos 1,6 litre de 4 cylindres en 2013, rien n’est encore fixé et Renault semble en avoir assez de ces tergiversations. Le motoriste français souhaite que les règles soient fixées rapidement pour commencer à développer les propulseurs, et tente ainsi de faire pression sur la FIA en posant sa condition : les V4 turbos doivent être confirmés sans quoi Renault quittera la Formule 1 en 2012. Les récentes déclarations de Jean Todt ont en effet confirmé les rumeurs : "Les responsables de Renault m’ont dit qu’ils allaient quitter la Formule 1 si nous n’introduisons pas ce moteur pour 2013."

Il est pourtant vrai que la FIA est très hésitante puisque Mercedes, Cosworth et Ferrari, mais également le grand manitou de la F1, Bernie Ecclestone, sont opposés aux V4. Du coup, tout le monde essaie de gagner du temps et l’objectif est de repousser l’introduction de ces nouvelles règles, ce qui n'est pas du tout du goût de Renault, qui depuis ce début d'année n'est plus impliqué en F1 qu'en temps que motoriste.

"Nous voulons savoir ce qu’il faut faire plutôt que de reporter ou de différer. Il semble que la situation soit en perte de contrôle. Nous comprenons et respectons les idées de Ferrari, Mercedes et Cosworth, mais nous ne sommes pas prêts à accepter des délais ou voir les choses changer dans ce sens." a déclaré Jean-François Caubet, le directeur général de Renault Sport F1, remettant même en cause la gestion des règles par la FIA : "Cela devient un problème. Il n’y a rien de clair au sujet de qui dirige ce sport."

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article