Actu F1

Liuzzi et Trulli estiment qu'il y a trop de pilotes payants en F1

Mercredi 28 Décembre 2011, 22:38 , par jg56 Publié dans #Infos 2011

Vitantonio Liuzzi, HRT F1 Team, 2011 South Korean Formula 1 Grand Prix, Formula 1Jarno Trulli, Caterham, 2011 Abu Dhabi Formula 1 Grand Prix, Formula 1Vitantonio Liuzzi et son compatriote Jarno Trulli se sont montrés très critiques à l’égard des "pilotes payants" qui amènent de gros budgets avec eux afin de se trouver plus facilement une bonne place en F1, contrairement au patron de l'équipe Red Bull, Christian Horner, qui vient tout juste de s'exprimer sur le sujet en jugeant cette évolution logique. La compétition assiste en effet à une résurgence de ces pilotes depuis quelques années, la faute notamment à l'actuelle crise économique qui a provoqué les diminutions des coûts en F1, ce que les équipes essaient de rééquilibrer en demandant aux pilotes d'apporter un budget avec eux.

Alors que ces deux pilotes n'ont pas de partenaire financier avec eux, il faut d'ailleurs noter que Trulli a failli ne pas être reconduit par Lotus / Caterham pour 2012 et que Liuzzi n'est pour sa part toujours pas assuré de sa place en F1 l'année prochaine. Le pilote italien dispose d’un contrat avec HRT mais il s'avère qu'il a été signé avec les anciens propriétaires de la petite écurie espagnole, la famille Carabante, et sa validité n’est plus garantie suite au rachat de Hispania par Thesan Capital. Sans budget, l'italien admet désormais que son futur est pour le moins incertain en Formule 1.

"J’ai un contrat pour courir avec HRT la saison prochaine mais il a été négocié avec les anciens propriétaires. Mon futur est donc maintenant incertain." a admis Liuzzi, qui en est alors venu à se dire très agacé que certaines écuries, dont la sienne, cherchent de plus en plus des pilotes pourvus de gros sponsors : "Mon cadeau idéal pour Noël serait d’avoir une monoplace plus performante et surtout une Formule 1 plus sincère, car la discipline devient trop opaque." a-t-il ajouté à ce propos.

Son compatriote Jarno Trulli, le vétéran italien de la F1 âgé de 37 ans, estime même que ces pilotes à la valise pleine de dollars ne sont tout simplement pas du même niveau que ceux qui perçoivent un salaire et n'apportent pas de budget. Il prend l’exemple de Vitaly Petrov et Bruno Senna chez Lotus Renault cette saison, qui ont apporté des valises de plusieurs millions d'euros et surtout qui ont fait moins bien que Nick Heidfeld en se rapportant au nombre de Grands Prix disputés par chacun, car rappelons que ce dernier - qui était déjà remplaçant de Robert Kubica (blessé en rallye il y a près d'un an) - a été remplacé par Senna en cours de saison parce que Lotus Renault attendait beaucoup plus de résultats de sa part.

"Robert Kubica est un pilote incroyable qui peut vraiment extraire le meilleur de la voiture. Quand il a eu son accident, la saison était déjà terminée pour son équipe." a déclaré Trulli. "Petrov n’était pas en mesure d’insuffler une direction à l’écurie et Senna a montré qu’il n’était tout simplement pas assez bon. Avec son expérience, Nick a inscrit presque autant de points que Petrov en ayant seulement disputé la moitié de la saison." a fait remarquer Trulli. Précisons cependant que Petrov avait déjà marqué l'équivalent à Heidfeld quand celui-ci s'est fait remplacer, et que c'est tout simplement Lotus Renault - qui attendait il est vrai un véritable leadership de la part d'Heidfeld - qui n'a pas plus développé sa monoplace après le remplacement de Heidfeld par Senna.

"Il n’y a pas de règle précise mais il est vrai que ceux qui paient pour courir en Formule 1 sont moins habitués à souffrir, ils sont moins engagés. Les prendre est une décision marketing mais ils n’en valent pas la peine selon moi." a ajouté Trulli, dont le volant chez Caterham a bien failli revenir à un pilote payant, justement !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article