Actu F1

Schumacher trop agressif à Monza ? (4)

Vendredi 23 Septembre 2011, 21:54 , par jg56 Publié dans #Infos 2011

Michael Schumacher, Mercedes Grand Prix, 2011 Italian Formula 1 Grand Prix, Formula 1Si la polémique autour du pilotage défensif musclé de Michael Schumacher sur Lewis Hamilton au GP d'Italie à Monza, il y a deux semaines, fait toujours parler certains, Hamilton en revanche vient d'expliquer aux journalistes présents à Singapour pourquoi il avait choisi de ne pas s’exprimer sur l'affaire.

Schumacher a en effet été beaucoup critiqué depuis deux semaines pour son pilotage jugé parfois à la limite du règlement quand il défendait sa position face à Hamilton lors des trente premiers tours du Grand Prix d’Italie. Cependant, le pilote britannique était toutefois resté silencieux sur le sujet, une stratégie volontaire de sa part, d'une part pour ne pas nourrir la controverse dont la presse s'est emparée, et d'autre part parce que Hamilton s'est déjà trouvé plusieurs fois dans la position très critiquée de Schumacher cette saison, suite à son pilotage ou même ses déclarations également jugés très musclés et parfois pas assez réfléchis.

"J’étais déçu de ne pas avoir pu faire une meilleure course. J’ai tout simplement décidé de me taire. Cela m’a fait beaucoup de bien. Du coup j’ai été reposé ces derniers jours et je n’ai pas eu trop de problèmes. Vous, les médias, me demandez constamment quelles leçons j’ai apprises, et me taire est une de ces leçons que j’ai été capable d’appliquer ce jour-là. Je n’ai pas peur de dire ce que je ressens, mais cela peut être utilisé contre moi. Toutefois, ce jour-là, j’ai su me contrôler." a déclaré Hamilton à Singapour.

De son côté, Schumacher n’a pas souhaité s’étendre davantage sur la question mais a tout de même reparlé de la situation de Monza, estimant qu'il n'avait pas été surpris d’entendre à la radio son patron, Ross Brawn, lui demander de laisser plus d’espace à Hamilton, sans quoi les commissaires de course pourraient le pénaliser. "Non, je n’étais pas surpris. Je pense que c’était une bonne chose que Ross intervienne, simplement pour souligner que nous étions à la limite et que nous devions être prudents. C’était une bagarre excitante que la majorité des gens a appréciée, et moi également."

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article