Actu F1

Valencia unique GP en Espagne ?

Mardi 28 Juin 2011, 22:44 , par jg56 Publié dans #Infos 2011

Le célèbre circuit de Catalogne situé tout près de Barcelone, qui accueille les Grands Prix de Formule 1 d'Espagne depuis 1991, serait en danger selon la presse espagnole. En effet, alors que toutes les instances dirigeantes de la Formule 1 et que les équipes sont d'accord pour dire que le seuil de 20 courses par saison ne doit pas être dépassé, alors que les candidatures de nouveaux pays pour organiser des GP se multiplient, que le ville de Valencia a accueilli sa quatrième course cette année et que Barcelone est plutôt une destination de tradition pour les essais hivernaux plutôt que pour l'organisation d'une course, Valencia se ferait un plaisir de mettre la pression sur la capitale de Catalogne afin d'obtenir le privilège d'être la seule course en Espagne à l'avenir.

Madame la maire de Valencia, Rita Barbera, qui s'est félicitée de la tenue d'un quatrième Grand Prix d'Europe dans les rues et le port de sa ville récemment, a déclaré être en discussion pour avancer la date de la course à partir de 2012. Cependant, le circuit de Barcelone accueille déjà le GP d'Espagne un peu plus tôt dans la saison et cela créerait ainsi de la conurrence qui nuirait probablement aux deux événements. Mme Barbera a en effet dit dans la presse espagnole qu'elle souhaitait que le Grand Prix coïncide avec l'un des premiers Grands Prix européens à l'avenir, vers le mois de mai, c'est-à-dire probablement entre le GP de Turquie et de Monaco, à la place du GP d'Espagne se tenant en Catalogne. À l'issu d'un conseil municipal, lundi, elle a par ailleurs salué la puissance de l'événement qui stimule le tourisme à Valencia, estimant en outre les retombées économiques de la course à environ 40 millions d'euros.

Mais selon certains médias espagnols, si la maire de Valencia se permet de demander d'avancer la course, c'est parce que des tractations seraient en cours afin que l'Espagne n'accueille plus qu'une seule course désormais. À l'heure actuelle, les accords Concorde n'autorisent que 20 Grands Prix par saison et le calendrier est déjà plein - en 2012 il est même surchargé puisque 21 courses sont prévues, l'une d'entre elles doit donc être annulée. Ainsi, avec les très nombreuses nouvelles candidatures, si certains pays se préparent à organiser des courses en alternance, il semblerait impossible que l'Espagne conserve à elle seule l'organisation de deux épreuves. Les dernières rumeurs annoncent que Valencia serait ainsi la seule ville du pays à accueillir une course de Formule 1, et ce dès l'année prochaine. Barcelone ayant déjà le privilège d'accueillir l'essentiel des essais privés d'inter-saison, la FIA pourrait donc se mettre du côté de Valencia, afin de laisser un peu de place aux nouvelles destinations dans les calendriers des saisons à venir.

Si la ville portuaire organise le Grand Prix d'Europe sur son tracé urbain depuis 2008 et que le Grand Prix d'Espagne se court à Barcelone sur le circuit de Catalunya depuis 1991, on se demande alors s'il est mieux de privilégier un nouveau circuit, qui n'a pas encore fait ses preuves en terme de spectacle, ou bien un circuit plus mythique, bien qu'il ne soit pas non plus le meilleur en terme de dépassements, du fait de ses caractéristiques de circuit d'essais.

Comme le grand argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone, l'a déjà dit, qu'un pays organise deux événements en une même saison n'est plus souhaitable. Le titre de Grand Prix d'Europe devrait donc disparaitre sous peu et l'une des deux épreuves espagnoles aussi. Un contrat devrait ainsi être signé sous peu avec l'aval de Mr. Ecclestone, mais rares sont les détails qui sont parvenus jusqu'à la presse. Les deux solutions les plus envisageables sont une pure et simple alternance entre les deux circuits, ou bien, puisque Barcelone accueille déjà la plus grande partie des essais en hiver, la deuxième solution serait que Valencia prenne le titre de GP d'Espagne et que Barcelone ne soit plus qu'un circuit d'essais, à l'image d'un autre tracé espagnol, celui de Jerez. Une radio locale a par ailleurs avancé cette solution en ajoutant que Barcelone organiserait plus d'essais l'hiver qu'auparavant, et que Valencia serait assurée du GP d'Espagne dès 2012 et jusqu'en 2021. Mais attendons tout de même une confirmation officielle.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article