Actu F1

Articles récents

Pirelli va discuter avec la FOTA en Corée-du-Sud

Lundi 10 Octobre 2011, 19:47 , par jg56 Publié dans #Infos 2011

Le manufacturier de pneumatiques Pirelli et Oliver Weingarten, le secrétaire général de l’association des équipes de F1, la FOTA, vont discuter en Corée-du-Sud des solutions à apporter au manque de spectacle concernant la dernière partie des qualifications.

Rappelons que les pilotes ont un certain nombre de pneus qui leur est alloué pour chaque course et que les éliminés en Q1 et en Q2 peuvent choisir leur spécification de pneus frais pour la course, tandis que ceux qui se qualifient pour la Q3 doivent démarrer la course le lendemain avec leurs pneus usés, utilisés en Q3. Les pilotes passant dans la dernière séance mais n'y participant exceptionnellement pas ne sont cependant pas obligés de chausser leurs pneus usés de la Q2.

Le directeur de Pirelli Motorsport, Paul Hembery, n’a ainsi pas pu cacher sa frustration samedi dernier à Suzuka au GP du Japon, au terme d’une Q3 disputée par seulement six pilotes sur les dix restants. Kamui Kobayashi, Michael Schumacher, Bruno Senna et Vitaly Petrov avaient tous préféré conserver leurs pneus pour la course le lendemain et ne pas signer de tour chronométré, s'estimant trop lents pour se battre avec les trois équipes de pointe. Il est vrai que cette pratique s’est petit à petit généralisée depuis le début de la saison avec l’arrivée des pneus Pirelli, plus rapides mais surtout moins endurants que les Bridgestone. Si ces nouveaux pneus participent au spectacle en course, il semble néanmoins que le fait de les économiser la veille semble avantageuse pour les pilotes du milieu de peloton, ce qui nuit ainsi grandemenet au spectacle en piste.

Hembery, soutenu par plusieurs équipes du plateau dont Ferrari, estime donc que des solutions doivent être apportées afin que les spectateurs en tribunes ne soient plus déçus le samedi après-midi : "Nous devons faire quelque chose. Je vais avoir une discussion avec Oliver Weingarten de la FOTA ainsi qu'avec le groupe de travail sportif en Corée-du-Sud cette semaine, et nous aurons une réunion formelle en Inde pour discuter de toute la problématique. Nous devons parvenir à des propositions. Nous avons quelques idées et nous devons essayer de trouver un juste milieu afin de résoudre ce problème dès l'année prochaine." a déclaré Hembery.

Une des solutions avancées par Pirelli un peu plus tôt cette saison était l’introduction d’un pneu uniquement dédié aux qualifications, mettant toutes les voitures à égalité pour la course, mais cette idée a été rejetée par les équipes. Une autre piste envisagée serait d’obliger les pilotes qui ne signent pas de temps en Q3 à prendre le départ avec leur dernier train de pneus usé, celui de la Q2. "On peut résoudre ce problème immédiatement en changeant la réglementation sans accroître les coûts, nous allons donc faire des propositions. C’est peut-être ce que nous devons faire pour l’année prochaine et, peut-être que pour 2013 nous devons aller vers quelque chose de différent afin d’apporter du neuf en Formule 1. Il n’y a rien qui cloche avec les qualifications. Le format actuel en trois séances est très bon, c’est le fait de conserver les pneus qui est un non-sens." a expliqué Hembery. "Et c’est un non-sens car si Vettel et les cinq autres premiers pilotes peuvent gagner des courses en ayant disputé ces trois sessions, tout le monde peut les disputer également." a-t-il ajouté, répétant en direction des équipes : "C’est un non-sens, vous n’avez pas besoin de conserver vos pneus. Vous en avez suffisamment pour faire la course de toute façon."

Commenter