Actu F1

Articles récents

Affaire "Renault" à Singapour 2008 33 : Briatore n'en a pas fini

Jeudi 7 Janvier 2010, 18:58 , par jg56 Publié dans #Infos 2010

Après avoir remporté une première bataille face à la FIA en faisant annuler sa radiation à vie du sport automobile, Flavio Briatore envisage désormais de traîner la famille Piquet devant les tribunaux. La FIA a cependant dans l'idée de faire appel à la décision du Tribunal de Grande Instance.
Mis au courant de la conspiration dont son fils fut acteur lors du GP de Singapour 2008 - inutile de répéter une ènième fois de quoi il s'agit -, Nelson Piquet père aurait menacé Briatore de déballer l'affaire au grand jour si son fils ne conservait pas sa place chez Renault. L'italien ne céda pas au chantage et montra au jeune brésilien la porte de sortie lors du Grand Prix de Hongrie. Quelques jours plus tard, des aveux signés par Piquet Jr. atterrissaient dans les mains de la FIA, disant notamment que Piquet Jr., lui, ne serait pas conservé pour 2009 s'il ne faisait pas ce qu'on lui demandait à Singapour 2008.
« Il est très probable que nous les poursuivions aussi en justice. » a répondu l'italien, à propos des Piquet, père et fils. « Je n'oublierai pas en une journée la douleur que j'ai ressentie. »
Mais ils ne seraient néanmoins pas les seuls visés : Heikki Kovalainen et Luca di Grassi (chez Lotus et Virgin en 2010), accusés d'avoir prématurément mis un terme à leur collaboration avec Briatore et Renault, pourraient être contraints de s'expliquer à la barre.
« À part Heikki Kovalainen et Luca di Grassi, mes relations avec les autres pilotes n'ont pas changé. » a-t-il reconnu. « Nous allons désormais analyser la situation avec mes avocats pour voir si nous pouvons engager des procédures légales contre ceux qui ont cassé leur contrat. »
L'affaire est donc loin de se terminer et elle prendrait maintenant un deuxième chemin.

Les Piquet dans le viseur de Briatore
Commenter